Rock the concert#2: Yodelice

Hier, je suis allée voir Yodelice en concert dans une petite salle que j’affectionne tout particulièrement, la Laiterie à Strasbourg. Ne connaissant que les chansons les plus connues et le parcours de Maxim Nucci, pour celles et ceux de ma génération rappelez vous Popstar, je m’attendais à un concert folk avec de très bons musicos. Et bien, je n’ai pas été déçue !

Dès le départ, Yodelice nous emmène dans son univers avec un décor sombre et un arbre articulé un peu spécial qui possède des micros, des supports de guitare, une pédale loop et des percussions dans son tronc. Au premier titre, plongés dans le noir, nous découvrons Maxim Nucci, son fedora bien vissé sur la tête, avec ce profil très reconnaissable bien reproduit sur la pochette de son dernier album. Il se dévoile peu à peu à travers un jeu de lasers verts formant autour de lui une pyramide qui évolue et nous intègre au passage.

Le son est définitivement plus rock que ce à quoi je m’attendais, très bluesy même. Au fur et à mesure du concert, je découvre un artiste non seulement excellent musicien, performeur, producteur mais aussi une personne généreuse, reconnaissante et dotée de beaucoup d’humour. J’ai été scotchée par sa voix, très puissante et notamment bien mise en valeur lors de l’impro gospel sous l’arbre avec ses musiciens. En live, sur le titre Wake me up, fermez les yeux pendant le refrain et vous croirez entendre Jim Morrison. C’est impressionnant combien sur ce titre, leurs voix se ressemblent. J’aurais d’ailleurs bien aimé un petit Light my fire, surtout avec ce déhanché sexy que Maxim sait très bien faire…

Il n’y a pas photo, les versions live de ses titres sont très fortes, Maxim est un guitariste hors pair mais aussi un vrai chef d’orchestre. Nous demandant à plusieurs reprises de participer au spectacle, soit en faisant les cuivres, soit les chœurs. Il a d’ailleurs remarqué que les filles chantaient plus fort 😉 Ses musicos sont très bons, et le plaisir qu’ils ont à jouer ensemble se transmet.

Entre les chansons, Yodelice nous racontait quelques petites anecdotes avec beaucoup, mais beaucoup d’humour. Il nous a par ailleurs dit de ne pas s’alarmer s’il faisait des grimaces – mimant les grimaces en même temps – que son rimmel coulait et que ça piquait les yeux, « le moment rock de la soirée » comme il en a rigolé.

C’est un homme rempli d’humilité, et oui les filles il est parfait, il nous a remercié pour notre accueil, la dernière fois qu’il était passé dans cette salle, elle n’était remplie qu’à moitié.

La musique de Yodelice est bourrée d’influences musicales de tout horizons. Parfois plus électronique, parfois plus africanisante avec son morceau seul sur des percussions et sa voix enregistrées sur la loop, parfois plus gospel mais généralement blues, c’est un vrai « délice » que de se laisser aller dans cet univers.

Sa tournée ne fait que commencer, moi je dis ça, je ne dis rien…

IMAG0369

IMG_20140321_213556

IMGP3157

01

IMGP3164

IMGP3171ret

IMG_20140321_222514

02

IMAG0376

Un petit extrait pour vous donner envie (désolée pour la qualité d’image vidéo de mon numérique…).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s