Bêtes de scène, le festival #4

Suite et fin des concerts du festival Bêtes de scène à Mulhouse. Après Elephanz (article ici), j’ai retrouvé par hasard les Last Train (article du clip Cold fever ici) et nous avons regardé la fin du concert des Colt silvers. Ce groupe a du style, un bon son et dégage une énergie forte. Ils ont une belle présence sur scène, et malgré quelques problèmes techniques avec la batterie, l’ambiance était survoltée.

Vint ensuite un groupe dont on entend beaucoup le nom en ce moment: Breton. Les cinq anglais ont présenté un show bien monté. J’avoue avoir préféré les groupes d’avant, car j’écoute assez peu de musique électronique, mais j’ai beaucoup aimé leurs visuels et les titres au fur et à mesure du concert. Souvent les meilleurs titres arrivent plus tard, il faut savoir être patient.

A plus tard pour des articles sur Londres !

Publicités

Bêtes de scène, le festival #3

Aujourd’hui, la suite de la saga du festival Bêtes de scène au Noumatrouff avec le 3ème concert de la soirée: Elephanz. C’est avec Ok Coral, les deux groupes que j’ai préféré de la soirée et je compte bien me procurer leurs albums/EP !

J’avais déjà lu ou entendu le nom d’Elephanz quelque part, et j’imaginais une pop un peu électronique. Déjà, à l’arrivée du chanteur, je me suis rendue compte que quelques heures avant il se baladait dans la partie extérieure du festival. Moi qui arrivée seule cherchait à rencontrer et discuter avec des personnes, cela aurait été assez drôle si je l’avais interpellé. Bref… J’ai réussi à bien me placer, près de la scène, nous n’étions pas spécialement serrés – point positif des festivals de petite taille – et j’ai pu profiter pleinement du concert. Le groupe a pris du plaisir et nous avec ! J’ai bien apprécié voir les deux frères chanter ensemble et leur complicité sur scène.

L’ambiance était très festive et dansante car oui j’ai tout de suite eu envie de bouger sur leurs sons. Les membres du groupe semblent très bien s’entendre, et cela se voit. L’humeur est au beau fixe pour tout le monde et les chansons défilent rapidement. C’est déjà l’heure de sortir de la grande salle pour découvrir un autre groupe sur la petite scène. Mais pour le moment je vous laisse avec quelques photos et deux extraits du concert !

IMAG0463b

IMAG0464b

IMAG0465b

IMAG0467b

IMGP3833b

 

 

Bêtes de scène, le festival #2

Aujourd’hui la suite du festival Bêtes de scène avec le deuxième concert auquel j’ai assisté. A peine sortie de la grande salle avec Isaac Delusion, je me suis retrouvée happée par la foule présente pour Ok Coral. Je me fraye un chemin à travers le public. Je suis séduite de suite, avant même d’observer le groupe évoluer sur scène. Un son résolument rock, une voix ronde et très agréable, les titres s’enchaînent d’une manière très fluide. L’ambiance de la soirée décolle vraiment !

J’espère pouvoir les revoir et me procurer leur EP, je ne l’ai malheureusement pas vu en vente, trop occupée à aller me placer pour le concert suivant. Je vous laisse avec de petits extraits du concert, avec une qualité d’image très médiocre, à cause de la luminosité mais peut être assez pour vous convaincre d’aller les voir !

Je vous retrouve début de semaine prochaine pour la suite du festival car demain je décolle pour passer le week-end à Londres. Et oui, de nouvelles choses que je vous montrerai très bientôt, indice: Hyde Park. Suivez moi sur Instagram et Facebook !

IMGP3825b

1981810_728448610510770_1882270007_n

Bêtes de scène, le festival #1

Samedi dernier, je suis allée faire un tour au festival Bêtes de scène à Mulhouse. Je ne connaissais de nom que deux groupes de la programmation qui était plutôt électro. J’écoute bien plus souvent du rock mais pourquoi pas. J’entendais parler depuis un moment de la salle du Noumatrouff et le prix du billet était plus que correct (19€).

Me voici donc partie seule à l’aventure bravant la tempête et à la découverte de nouveaux groupes ! J’ai donc décidé de diviser la soirée en plusieurs articles, déjà parce qu’avec ma connexion internet je galère à charger les vidéos, mais en plus ça laissera un peu de suspense !

Le premier groupe de cette soirée était Isaac Delusion. Pour ma part, je n’avais jamais entendu parler de ce groupe. Et après leur performance, je pense pouvoir dire que She prétends me dit quelque chose. Pas convaincue au début, une voix à la Yannis Philippakis mais pas à la hauteur du charisme et de l’aura des Foals. Et puis, au fil du concert, les titres prennent un peu de rythmique et le public est conquis. On passe un bon moment, on danse un peu, timidement pour ce début de festival et les membres du groupe prennent du plaisir à faire découvrir leur premier album et nous à le partager.

Ci -dessous quelques photos et un extrait vidéo d’un des titres qui bougent le plus, Devil’s hand (en petite exclu).

 

IMGP3819b

IMGP3821b

cover

Rock En Seine: Day III

Troisième et dernier jour de Rock en Seine, c’était il y a trois semaines déjà…  Je sais, je suis absente en ce moment mais de nouveaux posts sortiront très prochainement avec toutes les nouvelles choses musicales ce mois-ci !

En ce dimanche pluvieux, beaucoup de groupes et de marche à Saint Cloud hé oui 2km de long. Les concerts ont débuté vers 14h30, et pour ma part, direction la scène de l’Industrie pour découvrir St Lô, groupe français assez étonnant et super dynamique, un son électro et une chanteuse déjantée.

Au tour des Surfer blood de jouer, concert que j’ai vu quasiment en intégralité sous la pluie. Cela fait du bien aux oreilles de retrouvé du nouveau son aux influences beach rock ! Surtout avec un groupe pas prise de tête, chanteur munis de bottes et k-way.

IMGP2053

Petit tour à la grande scène pour voir The Computers, un Band qui m’a fait pensé à Grease (bal de promo) avec leurs costumes accordés et leur banane sur la tête. Mais dont pas mal de chansons ont une touche métal. A ré-écouter !

Rapide passage à la scène Pression live à cause de la distance à parcourir… pour voir Ms Mr et l’exposition Rock’Art. Ballade à travers les stands pour quelques clichés.

IMGP2059

IMGP2060

IMGP2062

IMGP2063

IMGP2068

IMGP2069

IMGP2070

IMGP2071

Les Eels ont tout déchiré à la grande scène, découverte rock pour moi ! Ils nous ont balancé du super son ! Et ce malgré leur look joggings largement sponsorisés…

IMGP2075

Découverte également pour ce groupe qui propose une super mise en scène avec le piano à queue au milieu de ce son électro et leurs masques. Pendant ce concert, mon attention était surtout portée sur une petite fille (environ 8ans) au blouson cuir noir qui faisait semblant de mixer sur une platine avec un casque anti-bruit, j’sais pas si on peut dire « air platine » ???! Elle était au top !

Et le festival s’est terminé sur une note plus métal avec System of a down qui ont bien assuré. Je crois que vous les connaissez déjà ! Mais c’est toujours difficile de terminé trois jours de festival/camping sur un gros concert, physiquement parlant.

Dernière soirée au camping, et le lundi il a fallu plier bagages et quitter le parc de Saint Cloud avec une certaine nostalgie, des images plein la tête.

IMGP2073

Rock En Seine: Day II

Le second jour de rock en seine a commencé par de la pluie sur le camping ce qui m’a permis une bonne  douche chaude car il y avait peu de courageux dehors. Mais la météo s’est maintenue toute la journée !

Pour ce second jour plus frais que le vendredi, j’ai porté mon tout nouveau tee Ralph Lauren que j’adore, vieilli et loose à souhait, associé à un slim noir, une chemise à carreaux et des bottes bien sûr ! Ma veste qui n’est pas visible est une veste militaire chinée dans le marais à Paris et customisée. Très pratique avec toutes ses poches pour le festival.

IMGP2022

IMGP2029

Pas réellement convaincue par le premier groupe In the valley below, j’ai préféré aller voir Eugène McGuiness dont l’album Invitation to the voyage m’a plus dès sa sortie l’été dernier. Super version live de Sugarplum.

IMGP2024

IMGP2018

Vint ensuite le groupe que j’attendais le plus de la journée: Black Rebel Motorcycle Club. Et je n’ai pas été déçue, un vrai concert de rock. Le chanteur-bassiste-guitariste est plus que jamais doué et sexy et le guitariste-chanteur utilise parfaitement sa guitare comme porte cigarette et a fini une chanson une corde en moins ! Et voilà, j’en suis repartie avec un nouveau tee-shirt de groupe…

IMGP2035

IMGP2037

IMGP2038

Un petit tour à Nine Inch Nails, Vitalic VTLZR puis Phoenix. J’avais déjà vu le set de ces derniers en juillet donc peu de surprises. J’aurais préféré qu’ils jouent If I ever feel better, hit de mon adolescence, ce qui ne me rajeunit pas plus tôt.

La pluie a marqué la fin de cette journée !

Bises

Rock En Seine: Day I

Il y a une semaine, j’étais à Rock en Seine en mode 3 jours – camping crado. C’était mon premier festival en 2009 et depuis je ne manque aucune édition. Il reste pour moi un des festivals les mieux organisés malgré quelques déceptions au niveau du camping cette année et celui qui correspond le plus à mes attentes musicales que ce soit les têtes d’affiches ou les premières scènes.

J’ai décidé de faire sur le blog un compte rendu pour chaque jour du festival pour vous donner une idée de Rock en Seine vu de l’intérieur parce que pendant trois jours on ne quitte pas le parc de Saint Cloud !

Alors, vendredi 23 août, premier jour de l’édition 2013 avec une météo très estivale, environ 29°C ambiant. Je n’aurais pas de photo de ma tenue mais pour faire court : tee Eleven Paris blanc/croix fleurie + short Levi’s vintage + vans + wayfarer.

IMGP1981

Ayant quelque peu perdu du temps au camping, le premier concert auquel j’ai assisté était Belle & Sebastian. Un groupe de pop anglais, dont j’ai bien apprécié le son surtout assise dans le parc au niveau de la grande scène avec mes potes de festival (hé oui rencontrés sur le camping Rock en Seine en 2011).

IMGP1986

Ensuite direction la scène de l’Industrie pour écouter Johnny Marr du groupe The Smith, bon rock anglais : à recommander.

IMGP1988

Puis vint rapidement l’heure de se placer au plus près de la grande scène pour voir mes chéris de Franz Ferdinand ! Les ayant vus à Beauregard en 2012, je savais à quoi m’attendre et je n’ai pas été déçue. Même si le set était sensiblement le même (y compris l’impro à la batterie), j’aime toujours autant jumper avec eux et découvrir quelques titres du nouvel album dont je vous parlerai très bientôt. D’ailleurs le premier soir est celui où j’ai perdu ma voix, mes cervicales et mes jambes… ça promettait pour le reste du festival.

IMGP1997

Je n’ai pu entendre qu’une petite partie d’ Alex Hepburn qui jouait à la scène Pression Live totalement à l’opposé du parc (soit 20min de marche au moins), mais arrivée juste à temps pour écouter le fameux Under. J’aimerais beaucoup aller la voir sur une petite scène dans une salle, je pense que cela lui correspondra mieux qu’un festival plein air.

Et pour finir la soirée, celui que  j’attendais le plus du week-end car découvert récemment : Hanni El Khatib. Son dernier album est une vraie tuerie ! Du rock californien, produit par le guitariste-chanteur des Black Keys. Sur scène, le concert est très pro, les chansons s’enchaînent parfaitement, et ce son résolument rock et sensuel nous a fait vibrer pendant toute l’heure et quart du concert. Je suis totalement séduite et je n’étais pas la seule, nombreux était le public et ceux qui connaissaient les paroles pour un groupe assez peu connu en France.

Habillé simplement, jean tee chemise, la mèche rebelle, une lien fraternel dans le groupe bien ressenti et une maitrise de la guitare et du show faisant participer le public. Approved !!

IMGP2006

Et le festival s’est terminé par une soirée au camping bien sûr 😉

Bises